Bienvenue aux Hôpitaux Universitaires de Genève

COLLABORATEUR-TRICE SCIENTIFIQUE, POST-DOCTORANT-E

Le département de médecine de premier recours combine une mission sociétale dont le but est de permettre l'accès aux soins pour tous et une mission académique dont le but est de faire de l'enseignement pré et post-gradué et de la recherche en médecine de premier recours.

 

Le service de médecine de premier recours assure la prise en charge ambulatoire de patients adultes relevant de la médecine de premier recours.  Ce service offre également des prestations de médecine d’urgence ambulatoire à la population. Dans le cadre des missions d’intérêt général des HUG, il offre l’accès aux soins des populations désavantagées de par leur âge, leur statut social, économique, juridique (requérants d’asile, frappés de non-entrée en matière, clandestins, prisonniers), ou leurs habitudes de vie; au besoin,  le service de médecine de premier recours assure également la continuité de leurs soins.

 

L'unité d'épidémiologie populationnelle (UEP) du service de médecine de premier recours des HUG surveille les facteurs de risque des maladies non-transmissibles au sein de la population genevoise à travers un observatoire épidémiologique (Etude Bus Santé). Elle mène des études épidémiologiques afin de mieux déterminer l'influence des facteurs environnementaux et génétiques sur le développement des maladies non-transmissibles et le vieillissement précoce. 

 

L'unité d'épidémiologie populationnelle des HUG Suisse est à la recherche d'un post-doctorant-e qui intégrera un consortium réunissant, les HUG, le Centre de gérontologie de l'Université de Genève, et le Département de neurosciences cliniques du Centre hospitalier Universitaire de Lausanne.

 

Cliquez sur «Postuler en ligne» en bas de l'offre pour saisir votre candidature.

 

Nombre de postes
1
Mois de l'offre
Août 2019
Département
Département de médecine de premier recours
Service / Lieu de travail
Service de médecine de premier recours, unité d'épidémiologie populationnelle
Taux d'activité
100%
Classe
En fonction du cursus
Type emploi
CDD
si CDD, nombre de mois
24 mois, Contrat de droit privé
Type de poste
-
Délai de dépôt de candidature
03/10/2019
Entrée en fonction
A convenir
Demande de renseignements
Mme S. Stringhini, responsable de l'unité d'épidémiologie populationnelle, Courriel : : silvia.stringhini@hcuge.ch
Responsable RH
Mme R. Jaccard, responsable des ressources humaines
Adresse
Aucun dossier papier ne sera accepté
Offre
Interne et externe
Date de début
22/08/2019
Date de fin
03/10/2019
No de l'annonce
10092

Description de la mission

Basé sur une recherche interdisciplinaire sur l'impact de l'adversité sociale sur le vieillissement du cerveau, le but du projet est de comprendre l'impact du désavantage social tout au long de la vie sur la santé du cerveau.

 

Il s'agira de travailler sur des données recueillies auprès d'environ 1'500 participants en bonne santé âgés de 40 à 90 ans, comprenant des données socio-économiques, des examens neuropsychologiques, une imagerie cérébrale et diverses autres variables d'importance supposée pour la santé du cerveau, telles que les facteurs de risque cardiovasculaires, biomarqueurs inflammatoires, etc.. Environ 200 participants seront également à contacter pour se soumettre à une nouvelle évaluation IRM, à une batterie complète d'évaluations cognitives et à des indicateurs détaillés de l'exposition à un désavantage socioéconomique tout au long de la vie.

 

Le/la candidat-e participera au traitement des données, aux analyses statistiques et publiera les résultats basés sur cette cohorte.

 

Le/la candidat-e collaborera étroitement avec d'autres chercheurs seniors et juniors travaillant sur la même cohorte pour identifier et tester des hypothèses spécifiques.

 

Formation et Connaissances spécifiques

Le/la candidat-e doit être titulaire d'un doctorat dans les domaines des mathématiques, des statistiques, de l'informatique, de l'épidémiologie ou similaire.

Expérience

Une expérience de travail avec des ensembles de données longitudinaux et big data et/ou avec des données de neuroimagerie de population est un atout important. 

 

Particularités / Spécificités

Le/la candidat-e sera basé-e à l'unité d'épidémiologie populationnelles des HUG, sous la supervision de Madame Sylvia Stringhini, mais travaillera en étroite collaboration avec des chercheurs expérimentés et débutants dans les domaines du vieillissement cognitif (laboratoire du Prof. Matthias Kliegel) et de la neuroimagerie médicale (le laboratoire du Prof. Bogdan Draganski).

 

Cette annonce s'adresse indistinctement aux femmes et aux hommes.

 

Votre dossier de candidature doit comporter une lettre de motivation, un curriculum vitae ainsi que les copies de vos diplômes et certificats de travail.LI-MAN